Mur de Berlin (13 août 1961 - 9 novembre 1989)

Droit d'auteur «Police Fédérale des frontières»
frde
Taille du texte taille+1 taille+2 taille+3 taille+4 taille normale

L’entente franco-allemande est au cœur des relations diplomatiques, économiques, sociales… depuis l’accord historique entre le Général de Gaulle et Konrad Adenauer signataires du Traité de l’Élysée du 22 janvier 1963. Cette réconciliation, c’est le terme employé, a été confirmée, d’une façon très médiatique, par François Mitterrand et Helmut Kohl le 22 Novembre 1984 à l’ossuaire de Douaumont. De nombreuses initiatives sont à l’origine de ces prises de position sous forme de partenariats entre cités dans les domaines de la culture, du sport, de la jeunesse…

Mirador

L’Allemagne fête le 20° anniversaire de la chute du Mur de Berlin. . Cet événement majeur s’inscrit comme une date décisive sur le chemin de l’unité allemande. Le traité de Moscou du 12 septembre 1990 a jeté les bases juridiques de la réunification permettant enfin d’officialiser l’unité allemande le 3 Octobre. Ce fut donc la fin de cette « guerre froide » qui a empoisonné les relations diplomatiques après la seconde guerre mondiale. Cette conclusion a de multiples raisons et d’explications, mais il y en a une qui concerne le monde militaire. La chute du Mur est aussi l’aboutissement du travail de dissuasion opéré par notre pays avec les forces françaises déployées en Allemagne. Le bras de fer, discret et non avoué, entre les pays occidentaux et les forces du Pacte de Varsovie s’est soldé par la « victoire » de notre camp. Aussi les anciens des forces françaises qui ont servi en Allemagne ont une part dans cet événement de la chute du Mur de Berlin.

Sonnen Allee

La Fédération nationale des anciens des forces françaises en Allemagne et Autriche (FNAFFAA) est une association « Loi de 1901 » créée en 1924. Elle regroupe aujourd’hui des anciens soldats qui ont franchi le Rhin en 1945 et occupé l’Allemagne pour le rétablissement de la Paix. Elle réunit aussi tous les militaires et civils, des trois armées, qui ont effectué leur service national ou une partie de leur carrière en République Fédérale d’Allemagne. Elle accueille encore de nos jours les anciens militaires de la Brigade franco-allemande. Forte de 3500 adhérents, organisée en une cinquantaine de sections, elle couvre le territoire national et l’Outre-Mer. La Fédération s’est donc associée à la commémoration de cette date historique du 9 novembre 1989. Elle s’inscrit en cela dans le sillage de ce qui est déjà fait pour les anciens d’Indochine (8 Juin) ou les anciens d’Algérie (5 Décembre).

Blindé anglais Potsdamer Platz

Il faut que ce soit l’occasion de rappeler que les forces françaises en Allemagne ont contribué à une dissuasion sans précédent par leur présence sur le territoire allemand de 1945 à 1989, soit 44 ans ! Pendant ces années, la France a entretenu l’effectif d’un corps d’armée et différents services annexes pour concrétiser l’effort de mobilisation voulu par notre pays. Le pire a été évité grâce au travail considérable que cela supposait : présence de troupes opérationnelles organisées en corps d’armée, entrainement à tous les échelons, séjours en camp pour l’instruction, dispositions d’alerte et de mise sur pied rapides, soutien des personnels et des matériels, disponibilité opérationnelle lors des fins de semaine ou des jours fériés, accompagnement des familles… tout cela pèse beaucoup dans la conclusion. C’est pourquoi, en mémoire de cet effort et en souvenir de ceux qui sont morts pour cet objectif, il est souhaitable de s’associer au peuple allemand en ce jour anniversaire du 9 Novembre.

Cet acte de solidarité avec les allemands se concrétise dans les communes ayant établis un jumelage avec une cité allemande. Les sections de la Fédération prêtent leur concours actif à ces manifestations.

Le haut patronage du Secrétaire d’État aux anciens combattants nous est accordé pour cette action de mémoire et de reconnaissance du travail effectué par les anciens des forces françaises en Allemagne.

Potsdamer Platz

L’allocution suivante sera prononcée lors du dépôt de gerbe devant le monument aux Morts: « En ce jour du 20°anniversaire de la chute du Mur de Berlin, la FNAFFAA commémore le travail des forces françaises en Allemagne qui ont participé, pendant 44 ans, à la dissuasion de l’Europe de l’Ouest face au Pacte de Varsovie protégeant ainsi la République fédérale d’Allemagne. Elle honore particulièrement la mémoire des soldats qui sont morts dans l’accomplissement de leur devoir. La Fédération s’associe au peuple allemand qui commémore cette date anniversaire comme le début de sa réunification au sein d’une Europe pacifiée et solidaire. »

Ecouter la lecture du message


Alexander Platz Brandenburger-Tor Karl-Marw-allee
Alexander_platz_1950 Brandenburger-Tor_1950 Karl-Marx-allee_1950