Amitié avec la France

Le 22 novembre 1984, le chef d'Etat français François MITTERAND et le Chancelier fédéral allemand Helmut KOHL se sont unis à Consenvoye sur la colline de Douaumont devant les morts au champ d'honneur victimes des deux peuples.

Dans la déclaration du Chancelier fédéral KOHL et du Président MITTERAND, il est dit que : « Nous évoquons ensemble la mémoire de millions de soldats français et allemands qui sont tombés durant des batailles acharnées de deux guerres mondiales.

La guerre n'a laissé que décombres, peine et chagrin à nos peuples. La République fédérale d'Allemagne et la France ont tiré leur leçon de l'Histoire. L'Europe est notre patrie culturelle commune et nous sommes héritiers d'une grande tradition européenne.

C'est pourquoi, il y a près de 40 ans, nous avons — Allemands et Français — mis fin à ces combats fratricides et tourné notre regard vers une prise en compte commune de l'avenir. Nous nous sommes réconciliés. Nous nous sommes entendus. Nous sommes devenus amis.

Aujourd'hui, en ce 22 novembre 1984, le Chancelier de la République fédérale d'Allemagne et le Président de la République française se sont retrouvés à Verdun afin de s'incliner devant les tombes des fils de la France et de l'Allemagne tombés au champ d'honneur.

Avec leur hommage commun des morts de combats passés, ils ont donné, sur un site historique, un signe que les deux peuples ont irrévocablement pris le chemin de la paix, de la raison et du travail en commun amical. L'unification de l'Europe est notre but commun — c'est pourquoi nous y travaillons — dans un esprit de fraternité. » Cette déclaration faite sur un site qui a apporté tant de malheurs aux Allemands et aux Français, renferme outre le sceau de la réconciliation également des éléments pilotes en soit. Des fondements pour un façonnage commun de l'Europe ont été posés sur les décombres de l'hostilité d'hier.

Six années plus tard. En 1990, les représentants de la France et de l'Allemagne, le Président de la République française et le Chancelier de la République Fédérale d'Allemagne ont créé une nouvelle constellation franco-allemande. La Brigade franco-allemande a été fondée à Pforzheim et Immendingen et jusqu'à ce jour, elle met en pratique les visions des deux hommes d'Etat.

Herbert Richter
Président d'honneur de la FNAFFAA
Officier de l'Ordre National du Mérite

Traduit par André CHOUK, Président « AFFAA-Autriche »