Historique

Le 24° Régiment d'Artillerie est constitué le 21 Août 1871 avec 6 batteries à cheval et il occupe le quartier dit "de cavalerie" à Tarbes Le 14 juillet 1880 le 24°RA reçoit son étendard sur lequel sont inscrites les batailles de Sébastopol et de Solférino. Une batterie est alors engagée au Tonkin en Octobre 1885 mais elle rembarque à Haïphong le 24 avril 1886. Rôle modeste dans cette campagne, la batterie a néanmoins bien représenté son régiment. Ce dernier reçoit d'ailleurs l'inscription "Extrème-Orient 1885-1886".


En 1914, le 24°RAD constitue l'artillerie divionnaire de la 35°DI. Il est transféré en Lorraine puis de là en Belgique où il reçoit sur la Sambre le baptème du feu. Il prend part à la victoire de la Marne, aux combats du Chemin des Dames, et en dernier lieu à la bataille de la Somme. Pour ces hauts faits d'armes, il reçoit deux citations à l'ordre de l'armée. La Grande Guerre terminée, le régiment tiendra garnison à Tarbes, au quartier Soult.


A la mobilisation en 1939, le 24° Régiment d'Artillerie constitue le régiment d'Artillerie de la 36°Division d'Infanterie, la Division de Bayonne, qui s'est illustré sur l'Aisne en Mai-Juin 1940. Inclus dans l'armée de l'Armistice, il est dissous en Novembre 1942.


Le Régiment est reconstitué en Avril 1945 comme régiment d'Artillerie de la 36°Division reconstituée et, il est employé sur la frontière franco-italienne puis transféré dans le pays de Bade en Octobre 1945. Le 31 mars 1946, la 36°DI est dissoute entrainant la dissolution du régiment. Ses personnels sont répartis dans le 62°RAA qui appartient à la 5° Division blindée. Par changement de dénomination, le 62°RAA devient le 24°RA à compter du 1er août 1946. Ses unités stationnent dans le Wurtemberg, le Palatinat et en Sarre. Il est à nouveau dissous le 1er avril 1951.


Subsistant à titre de groupe II et III , il participe à l'Algérie dans la région de Nesmoth-Beniane. Ces groupes sont dissous à la fin de la guerre.


La dissolution du 73°RA entraine la recréation du 24°RA le 1er octobre 1981 à Reutlingen (RFA). Elément organique de la 5°Division blindée il participe à la guerre froide en République Fédérale d'Allemagne jusqu'à sa dissolution en 1992 avec la 5°DB. Son étendard est en garde auprès du 35°RAP de Tarbes (dont le Régiment occupe le Quartier Soult, ancien Quartier du 24°Régiment d'Artillerie à cheval où FOCH a exercé son premier commandement comme Lieutenant de tir).


Vous pouvez contacter le Président: Jacques MILLON 18 rue de la Forêt 57600 FORBACH Courriel.