Compte rendu de l'assemblée générale extraordinaire.

Samedi 6 février 2010 à 14h30

Le mot du Président National

(Détails dans la revue n°1 de Mars 2010)

Chers membres, Chers "Vétérans" de nos missions à l'étranger,

Les derniers mois ont été vitaux pour notre association.

Vous l'ignorez probablement mais l'attitude un tant soit peu hostile de mouvements "frères" aurait pu nous être dommageable.

Le ministre de la Défense et l'Institut des Vétérans, dans un but visionnaire, ont privilégié les associations représentatives de vétérans, ce dernier statut étant régi par les arrêtés royaux du 10 avril 2003 et du 12 octobre 2006. Or, de manière assez incompréhensible, l'armée d'Occupation (A.O.) et les Forces Belges en Allemagne (FBA) n'ont pas droit à ce statut. Étions nous trop nombreux à "occuper" cette terre étrangère à moins que sa proximité immédiate nous ait défavorisés par rapport à des destinations plus "exotiques" ? Le gâteau des vétérans paraissait trop petit à partager en cinq, ont dû se dire certaines des quatre associations initialement retenues comme représentatives des vétérans : Compagnons de l'Ommegang, Casques bleus, Associations nationales para commandos ( ANPCV) et Coopération technique militaire (CTM).

Heureusement, le front unique national des Anciens Combattants (FUNAC) et d'autres protecteurs veillaient ! Grâce à votre mobilisation aussi, nous avons pu faire entendre notre voix. Non seulement, nous avons tenu notre rang lors du défilé du 21 juillet 2009 mais la confiance des autorités, au premier plan desquelles je place le général major en retraite baron Emmanuel GREINDL, président du FUNAC, nous a été renouvelée le 11 novembre 2009 en présence de Sa Majesté le Roi.

Même si nous sommes désormais une des cinq associations représentatives de vétérans, la secousse a néanmoins été sérieuse. Dans la foulée, la RUNAO-FBA-HF a donc imaginé de se redéfinir comme une association de vétérans, au sein de laquelle AO et FBA occupent une place privilégiée. Sans porter atteinte à son entité juridique existante, elle s'est transformée en Fédération Royale des Militaires à l'Étranger (FRME). Les changements de dénomination et de statuts ont été acceptés lors de notre assemblée générale extraordinaire du 6 février 2010.

Depuis sa création en 1947, notre association, royale cinquante ans plus tard, n'a jamais cessé de s'adapter aux changements importants qu'ont connus les forces armées belges.

L'Armée d'occupation a cédé le pas aux FBA en 1955. Nous avons accueilli les premiers participants aux opérations à l'étranger en 1993.

Désormais, nous nous engageons en faveur des vétérans, militaires et anciens militaires, belges et citoyens de l'Union européenne.

Cette modification des statuts induit quelques adaptations de nos symboles. Notre insigne garde le même dessin. Seule notre devise "CUSTODIA AD RHENUM" ("Garde au Rhin") devient "SEMPER CUSTODIA" ("Toujours Vigilant").

Ce Rhin, qu'un ennemi traditionnel voulait atteindre en quarante-huit heures, est désormais remplacé par tous ces fleuves et rivières au monde derrière lesquels nous veillons symboliquement.

"Sentinelle" aurait pu devenir un bon titre pour notre organe "Les Belges sur le Rhin" ; il a toutefois déjà été adopté par d'autres. Votre périodique s'appellera donc "CUSTODlA", sa traduction latine qui devrait faire l'unanimité dans notre Belgique pluriculturelle.

En comptant sur votre confiance ...

Le 15 mai prochain aura lieu notre assemblée générale statutaire au Club Prince Albert où il y sera évoqué l'évolution pour le futur de la décision prise le 6 février dernier.

Bonne fête de Pâques à tous
W. VANHOREBEEK